Avec le mois de novembre s’achevant bientôt, elles vont s’annoncer. D’ailleurs, parfois, on a cette impression : qu’elles arrivent alors au galop. Elles, ce sont les fêtes de fin d’année. Elles vont souvent de pair, avec effervescence. Au fur et à mesure du rapprochement de Noël, de la Saint- Sylvestre et du Nouvel An, elle augmente. L’ambiance liée à l’air du temps semble devenir communicative.\r\n\r\nC...
Semaine d’ambiance. Ni la première, encore moins la dernière. On peut les comprendre, les Kamers ! Et pour emprunter le titre du film du cousin congolais (RDC) Nyagura Mweze, « La vie est belle ». Il faut par conséquent la vivre, pleinement. Car, si, par moments sinon souvent elle est dure, parsemée d’obstacles, convenons-en néanmoins : « Rien ne vaut une vie ». La plupart des Kamers ne pensent pas le contraire. Dans tous ...
C’est une image plutôt forte, des temps-ci. Actualité oblige, chaque jour ouvrable de la semaine, elle ne passe pas complément inaperçue. A moins peut-être que, complètement submergé(e)… travaillé (e) « au corps» par vos soucis, vos problèmes, vous ne voyiez, sans voir. Sans voir ces kiosques à journaux attirant beaucoup de Kamers. Des Kamers dont ^plusieurs se plantent devant la « Une » d...
Ça ne va pas se savoir demain, ou après-demain : ça se sait déjà. C’est tellement évident. Tellement visible. Visible où que vous alliez : sur les lieux de travail, au niveau des « tourne-dos », dans les taxis, au volant de leur voiture, derrière les « bend-skin », et même dans les églises, mosquées, etc. Jamais sans mon portable ? Les Kamers, l’oreille toujours vis...
Ça ne va pas se savoir demain, ou après-demain : ça se sait déjà. C’est tellement évident. Tellement visible. Visible où que vous alliez : sur les lieux de travail, au niveau des « tourne-dos », dans les taxis, au volant de leur voiture, derrière les « bend-skin », et même dans les églises, mosquées, etc. Jamais sans mon portable ? Les Kamers, l’oreille toujours vissée sur le...
Ils portent ce rêve. N'existant, ne vivant que pour lui. Uniquement, exclusivement, qu'avec lui, à travers lui. Rêve tellement caressé et finissant par se transformer en fixation. Fixation, obsession, par moments, sinon souvent, coupés déconnectés des réalités du vécu.\r\n\r\nDevenir... des stars ou même des superstars, ou rien? Ils sont des centaines, des milliers, (peut-être davantage) de jeunes Kamer...

Anciens numéros

Edition N°499 du 06 Juillet 2018

...

Edition N°498 du 29 Juin 2018

...

Edition N°497 du 22 Juin 2018

...

Edition N°496 du 15 Juin 2018

...

Edition N°495 du 8 Juin 2018

...

Edition N°494 du 1ier Juin-2018

...

Edition Num 493 du 25 mai 2018

...

Avez-vous une annonces à publier ? Cliquer ici
Adresse
Route de l'aeroport BP/PO BOX: 1218 Yaoundé,Cameroon
Tel
Support: (+237) 222 30 41 47 / 222 30 41 48/ 222 30 36 89
Email